Entretien avec Markus Stutz et Emin Filip

Entretien avec Markus Stutz et Emin Filip

A l’occasion des 20 ans de Homegate, nous avons interviewé notre plus ancien collaborateur ainsi que la dernière personne à avoir rejoint notre équipe. Markus Stutz, Head of Platform and Infrastructure, et Emin Filip, Product Manager, nous racontent leur expérience dans notre entreprise et les plus grands changements auxquels ils ont été confrontés chez Homegate.

Qui êtes-vous, que faites-vous chez Homegate et que faisiez-vous auparavant?

Markus: Je travaille chez Homegate depuis 2001. Avant cela, j’ai travaillé quelques années dans une banque, au niveau de l’exploitation, ainsi que dans le développement de logiciels. En tant que Head of Platform and Infrastructure, je dirige une équipe qui met à disposition les services basés sur le Cloud, soutient le service clients sur les points techniques et met des outils de travail à la disposition des collaborateurs de Homegate.

Emin: J’ai rejoint Homegate en août 2020. Je suis Product Manager. Cela signifie que je m’occupe de l’implémentation de nouvelles fonctions et de l’amélioration des fonctions déjà existantes chez Homegate, en collaboration avec nos développeurs. Avant de commencer à travailler ici, j’étais employé dans une start-up.

Pourquoi êtes-vous venus chez Homegate?

Markus: J’ai commencé à travailler chez Homegate en 2001 en tant que collaborateur externe. Dès le départ, la recherche de logements sur Internet m’a passionné. Mais je ne m’épanouissais pas complètement en tant que collaborateur externe. J’étais donc ravi quand on m’a proposé un poste de collaborateur interne en 2006.

Emin: Je me suis renseigné sur cette entreprise et j’ai remarqué que le développement de produits chez Homegate, et chez Tamedia en général, semblait très bien fonctionner et était novateur. C’est très important pour moi, car cela signifie d’une part que je peux faire évoluer et améliorer le produit, mais que je peux aussi progresser personnellement en tant que Product Manager.

Entretien avec Markus Stutz et Emin Filip
Emin Filip

Quelle a été votre première impression de Homegate?

Markus: Homegate a été créé au moment où je suis arrivé. Il a fallu tout mettre en place sur le plan organisationnel, comme sur le plan technique. Nous sommes partis de rien. C’était une période à la fois passionnante et difficile.

Emin: Je suis arrivé chez Homegate en pleine crise du coronavirus. Même si bon nombre de mes collègues faisaient du télétravail, cela a très bien fonctionné dès le départ. Cela m’a aidé à m’intégrer rapidement. Malgré tout, il n’a pas toujours été facile de travailler à domicile, surtout en raison du développement constant de Homegate. Par ailleurs, j’aime beaucoup la culture du travail chez Homegate. Tout le monde travaille bien ensemble et se donne mutuellement des feed-back de manière ouverte.

Homegate a commencé comme start-up et a considérablement évolué au fil du temps. Comment percevez-vous cette évolution? Y a-t-il toujours une atmosphère de start-up dans l’air?

Markus: Au début, nous commencions nos journées très tôt le matin et travaillions jusqu’à tard le soir. Nous avions beaucoup d’idées. L’atmosphère s’apparentait à celle d’une start-up. A cette époque, Homegate comptait environ 25 collaborateurs, ce qui expliquait notre souplesse et notre flexibilité. Nous pouvions prendre des décisions très rapidement. Homegate compte actuellement près de 125 collaborateurs. Par conséquent, les prises de décisions sont généralement plus longues.

Emin: Le fait que tout le monde puisse s’exprimer librement et aborder directement le CEO rappelle le style d’une start-up. Le besoin d’implémenter rapidement de nouvelles fonctionnalités est également caractéristique d’une start-up. A ce propos, nous ne sommes pas encore exactement là où nous aimerions être.

En quoi l’entreprise Homegate est-elle différente des autres?

Markus: L’ensemble de la direction, y compris le CEO, reste accessible à chacun. On peut parler à tout le monde. Pour moi, c’est très important. Chez Homegate, il en a toujours été ainsi et cela ne change pas au fil des années. Le CEO échange avec nous et nous cherchons des solutions ensemble pour gérer les difficultés. De plus, je trouve que l’ambiance de travail est très agréable chez Homegate.

Emin: Les collaborateurs sont toujours motivés pour améliorer les choses et sont ouverts aux nouvelles propositions. Les collaborateurs de Homegate sont très différents les uns des autres. Ici, la diversité est particulièrement forte. Plus de vingt nationalités sont représentées. En ce moment, nous travaillons d’arrache-pied pour permettre à encore plus de femmes de faire carrière dans le secteur informatique.

Entretien avec Markus Stutz et Emin Filip

Selon vous, quels sont les plus grands défis à relever et comment évoluent-ils au fil du temps?

Markus: Les grandes plateformes immobilières que nous connaissons aujourd’hui existaient déjà il y a vingt ans. Les filtres de recherche ont toujours été un grand sujet de discussion. D’un point de vue technique, la recherche en elle-même n’a pas beaucoup changé. En revanche, nos alertes e-mails (ces notifications relatives aux nouveaux biens) constituent un changement majeur. Avant, chaque utilisateur recevait un simple e-mail contenant toutes les suggestions immobilières. Aujourd’hui, chacun peut définir une alerte e-mail personnalisée en fonction de ses préférences. A travers nos recommandations, nous montrons également, de manière proactive, des biens qui pourraient intéresser les utilisateurs.

Emin: En Suisse, la numérisation n’est globalement pas aussi développée que dans d’autres pays. Pour nous, cela signifie que les gens ne sont pas encore habitués à faire certaines choses en ligne. Il faut toujours du temps pour que de nouveaux produits et technologies soient acceptés.

Qu’est-ce qui a le plus changé par rapport au passé?

Markus: Notre bureau a considérablement changé. Avant, nous étions dans une seule et même grande pièce qui ne ressemblait toutefois pas vraiment à un bureau. Puis, une certaine atmosphère de start-up s’est installée. Aujourd’hui, nous sommes dans un open space très moderne quand nous ne faisons pas de télétravail. Avant, les gens fumaient au bureau. Aujourd’hui, c’est inimaginable.

Pour vous, que signifient les 20 ans de Homegate?

Markus: J’ai toujours cru que Homegate jouirait d’une telle longévité. L’immobilier et le logement jouent un rôle majeur dans notre vie à tous. C’est peut-être aussi l’une des raisons qui justifie que ce secteur connaisse peu la crise.

Emin: L’une des raisons qui m’a fait choisir Homegate est le fait que la société appartient au TX Group. Sur le long terme, cela donne ainsi accès à de nombreuses possibilités d’évolution au sein du groupe. Personnellement, je privilégie le fait de rester dans une entreprise sur une longue période et d’y évoluer. Je suis vraiment ravi de travailler chez Homegate et de perpétuer ainsi sa longue tradition.

Qu’appréciez-vous le plus chez Homegate? Quel a été votre temps fort jusqu’à présent?

Markus: Je me souviens surtout du moment où nous avons remplacé nos systèmes originels, sur lesquels Immopool.ch était encore hébergé, par nos nouveaux systèmes. C’était en 2001. Nous y avons longtemps travaillé. Ce moment m’a donc beaucoup marqué.

Je pense aussi à la première fois que nous avons acheminé notre trafic réseau en passant par Amazon Web Services; c’était aussi un grand moment. C’était une première étape importante de la restructuration de la fonctionnalité des sites Internet sur Amazon Web Services. Sinon, j’ai aussi de très bons souvenirs des nombreux événements pour collaborateurs auxquels j’avais déjà participé en tant que collaborateur externe. Nous avons vécu quelques moments inoubliables.

Emin: J’apprécie énormément travailler avec mon équipe. Elle est composée de personnes différentes et très intéressantes qui travaillent bien ensemble et créent une atmosphère positive.

La nouvelle identité de la marque vous plaît-elle?

Emin: J’étais très enthousiaste quand j’ai vu le nouveau logo pour la première fois. Les couleurs rouges de l’ancien logo étaient parfois un peu trop vives et trop voyantes. J’aime la chaleur et la modernité des nouvelles couleurs choisies. Nous avons beaucoup travaillé sur le rebranding, mais je suis convaincu que cela en valait la peine.

Markus: Le X et le rouge vif (dont la nuance avait été légèrement modifiée par le passé) étaient déjà très faciles à mémoriser. Cependant, j’apprécie le rebranding et le nouveau logo avec ses nouvelles couleurs qui font souffler un vent de fraîcheur sur la marque. Je pense qu’il était important de modifier l’image de la marque après vingt ans d’existence, pour être en parfait accord avec nos produits, qui ont aussi pas mal évolué au fil du temps.