Maison contiguë

La maison contiguë combine une forme d'habitat à prix avantageux et le rêve d'être propriétaire de ses quatre murs. Dans la plupart des cas, il faut encore moins de terrain que pour la moitié de maison double et les installations telles que, par exemple, le garage, la salle de bricolage et la place de jeux pour les enfants, peuvent être partagées.

Compromis

Ce sont les maisons situées à chacune des extrémités de la rangée qui offrent la meilleure qualité de vie car elles disposent d'un terrain plus grand et de plus de fenêtres (et sont donc plus lumineuses). On vit toutefois à proximité d'autres personnes sur des parcelles souvent exiguës, les surfaces de frottement sont donc relativement grandes et il est indispensable d'être prêt à faire des compromis.

Avantages

  • Grâce aux besoins de terrain encore plus faibles et aux installations utilisées en commun (système de chauffage par exemple), les coûts de construction et d'entretien sont encore plus faibles qu'avec la moitié de maison double.
  • Le terrain étant petit et la maison modeste, dans la plupart des cas, l'acquisition est relativement bon marché et simple à entretenir.
  • Dans les maisons contiguës n'ayant que deux murs extérieurs, les coûts de chauffage sont faibles.

Inconvénients

  • Pour la plupart d'entre elles, les maisons contiguës ne disposent que de petits terrains.
  • Comme plusieurs familles habitent dans la maison, chaque propriétaire ne dispose que de peu de liberté pour aménager le plan au sol.
  • De nombreuses maisons contiguës sont étroites, ce qui rend leur ameublement plus difficile.
  • Si l'on ne s'assure pas une maison située à l'extrémité de la rangée, seuls les deux murs extérieurs disposeront de fenêtres, ce qui implique, le cas échéant, peu de lumière.
  • Le contact direct avec plusieurs voisins peut entraîner des conflits, surtout si l'isolation phonique est médiocre.
  • Il est souvent difficile de revendre la maison.