Visite

Ne visitez que des biens qui, dans l'ensemble, répondent à vos exigences et sont conformes à votre budget. La visite est naturellement l'occasion idéale de recueillir toutes les informations nécessaires et de procéder ensuite à une évaluation approfondie à l'aide de votre liste de contrôle ou de votre catalogue d'exigences.

Posez des questions critiques

Posez au vendeur toutes les questions que vous estimez importantes. Faites attention à la manière dont il réagit aux points embarrassants et observez s'il s'intéresse à vos besoins. Clarifiez au préalable si le vendeur vous a déjà remis tous les documents importants ou vous les présente au plus tard lors de la visite (extrait du Registre foncier, plans, documents de vente, etc.)

Il serait faux et précipité de prendre des engagements par écrit, voire de signer des contrats lors de la visite. Le véritable transfert de propriété sera effectué chez le notaire et fera l'objet d'un acte authentique en application de la loi.

Vérifiez oui, mais objectivement!

Les photos que vous ferez sur place avec un appareil photo ou un handy sont une aide précieuse pour la mémoire. Si vous allez à deux, vous risquez moins d'oublier quelque chose d'important ou de vous laisser submerger par les émotions. Même si la cuisine ou la vue sont belles, ce n'est pas d'elles que dépendra la qualité du bien!

Visitez plusieurs fois

Recommandation: visitez l'endroit plusieurs fois, à différentes heures du jour, c'est indispensable, et à différents jours de la semaine. Même s vous ne pouvez pas visiter d'innombrables fois l'intérieur de la maison, ce n'est qu'en vous rendant plusieurs fois sur place que vous développerez un sentiment pour l'endroit et que vous emmagasinerez des impressions sur la course du soleil, le bruit ou d'éventuelles émissions, le voisinage, la vie du quartier, etc.

Le contrat de vente est décisif

Attention: s'il s'agit seulement d'un logement témoin dans un lotissement, tous les détails de l'aménagement intérieur n'ont qu'une valeur informative et n'engagent nullement le vendeur. Sur le plan juridique, seul ce qui figure dans le contrat de vente est décisif (ou dans le descriptif de la construction puisqu'il fait partie intégrante du contrat). Les émissions de bruit et l'ensoleillement se présenteront peut-être différemment dans la maison ou l'appartement de votre choix que dans le logement témoin que vous avez visité.