Allumer le feu d’artifice du 1er août en toute sécurité

Le 1er août est célébré comme fête nationale suisse depuis la redécouverte du Pacte fédéral en 1891. Depuis 1994, c’est aussi un jour férié officiel dans toute la Suisse. Que ce soit autour de grillades ou des discours de personnalités, beaucoup de gens célèbrent l’anniversaire de la Confédération avec des lampions, des drapeaux suisses et un feu d’artifice. Nous t’expliquons ici comment allumer tes installations pyrotechniques sans risque dans un cadre privé, afin que les festivités ne prennent pas dramatiquement fin aux urgences.

Les statistiques de la Suva montrent que, chaque année, plus de 100 personnes se blessent assez gravement lors d’un feu d’artifice du 1er août pour qu’il faille consulter un médecin. Et cela ne comprend pas les accidents impliquant des enfants et des adolescents. Pourtant, ces incidents pourraient souvent être évités, puisqu’ils sont généralement causés par des manipulations imprudentes et irresponsables. Il convient donc de respecter quelques mesures de précaution pour profiter pleinement des plaisirs des feux d’artifice et des pétards.

Allumer le feu d’artifice du 1er août en toute sécurité
Feu d’artifice du 1er août au pied de la cathédrale de Bâle

Qu’est-ce qui est classifié comme feu d’artifice en Suisse?

  • Catégorie F1 – feux d’artifice présentant un risque très faible (jouets pyrotechniques)
    Les pétards de cette catégorie conviennent à une utilisation dans des espaces confinés (y compris dans des immeubles d’habitation) et ne peuvent pas être vendus à des personnes de moins de 12 ans. Cette catégorie comprend par exemple les bombes de table, les pluies dorées et argentées ou les cierges magiques.
     
  • Catégorie F2 – feux d’artifice présentant un risque faible
    Ces feux d’artifice te permettent de t’amuser dans des zones confinées à l’air libre. Ils ne peuvent toutefois être vendus qu’à des personnes de 16 ans et plus, puisqu’ils incluent notamment les chandelles romaines, les soleils, les feux de Bengale ou les fontaines.
     
  • Catégorie 3 – feux d’artifice présentant un risque moyen
    Ce type d’engins pyrotechniques peut être utilisé dans de grands espaces ouverts, à l’air libre. La vente de ces produits est exclusivement réservée aux personnes majeures. Ces dernières n’ont toutefois pas besoin d’une formation ou d’une autorisation spécifique pour allumer par exemple des grosses fusées, des volcans, des tonnerres ou des batteries d’artifices.
     
  • Catégorie F4 – feux d’artifice présentant un risque élevé
    Ce type de feux d’artifice est réservé à des professionnels disposant d’une autorisation de mise à feu et d’un permis d’acquisition, et justifiant de connaissances techniques. Ils sont donc restreints à une utilisation commerciale. Cette catégorie comprend essentiellement les batteries d’artifices, les gros feux d’artifice, ainsi que les bombes cylindriques et sphériques.
Allumer le feu d’artifice du 1er août en toute sécurité
Quoi de plus agréable que de se retrouver en toute convivialité le jour de la fête nationale?

La sécurité avant tout: nos conseils pour une utilisation sûre de la pyrotechnie

Le risque est généralement infime dans les célébrations publiques du 1er août des communes et des villes, puisque le déploiement des sapeurs-pompiers et évent. de la section des samaritaines locaux, ainsi que les nombreuses barrières, doivent permettre d’éviter le pire et d’assurer des premiers secours rapides en cas d’incident. En privé néanmoins, il n’y a pas toujours une personne formée. Il est donc d’autant plus important d’observer les principales règles suivantes:

  • Demande aux vendeurs/euses des stands de vente de t’expliquer précisément comment utiliser les différents feux d’artifice et consulte le mode d’emploi avant de les allumer, afin de garantir leur bonne manipulation.
     
  • Entrepose toujours tes feux d’artifice dans un endroit frais et sec. Ne mets jamais les pétards et les claque-doigts dans tes poches de pantalon. Les frictions peuvent en effet y mettre feu et provoquer des blessures graves.
     
  • Assure-toi d’avoir suffisamment d’eau à disposition, afin de pouvoir éteindre un feu en cas d’urgence ou refroidir rapidement une brûlure. Il est conseillé d’avoir d’autres agents d’extinction à portée de main, comme des extincteurs ou des couvertures anti-feu.
     
  • En fonction de la taille de tes feux d’artifice, tu dois respecter une distance de sécurité de 50 à 200 mètres avec les immeubles, champs ou forêts. Il est également interdit d’allumer des engins pyrotechniques à proximité immédiate d’autres personnes. Et ne tire jamais tes fusées d’un balcon ou d’une fenêtre.
     
  • Fixe aussi une interdiction stricte de fumer à côté des feux d’artifice.
     
  • Le 1er août, ferme toutes tes portes, fenêtres et chiens-assis pour protéger ton logement des feux d’artifice mal tirés et incontrôlés.
     
  • Les feux d’artifice, à l’instar des briquets et des allumettes, doivent être tenues à l’écart des enfants. Selon leur âge, explique-leur comment manipuler correctement des pétards et des feux d’artifice et ne les laisse jamais seuls avec ces derniers.
     
  • Si un pétard n’explose pas, attends au moins dix minutes avant de t’en approcher et verse immédiatement de l’eau dessus. Tu pourras ensuite le jeter, afin d’éviter notamment. que les enfants du voisinage n’aient la mauvaise idée d’y mettre à nouveau feu, car les tentatives de rallumage sont extrêmement dangereuses.
     
  • L’idéal est de tirer les fusées depuis une bouteille bien fixée ou un tuyau parfaitement stable. Le bâton de la fusée ne doit en aucun cas être planté directement dans le sol.
     
  • N’allume jamais un feu d’artifice en le tenant en main. S’il explose plus tôt que prévu, cela peut provoquer des brûlures graves.
     
  • Il est fortement déconseillé de s’adonner à ses propres créations ou bricolages avec les feux d’artifice achetés. De même, n’ouvre jamais les feux d’artifice, car ils contiennent des substances chimiques extrêmement sensibles à la friction, au choc ou à la chaleur, ce qui peut entraîner des réactions et explosions dangereuses.
     
  • Les personnes en état d’ébriété ne devraient jamais allumer de feux d’artifice, car même en petite quantité, l’alcool entrave la perception et favorise l’imprudence.
     
  • Les cantons peuvent décréter des interdictions de feu en cas de sècheresse ou pour d’autres raisons majeures. Avant d’utiliser tout feu d’artifice, vérifie donc au préalable si cela est autorisé par les autorités là où tu te trouves.
    Voici un aperçu utile de la Confédération pour toute la Suisse.

Important: L’allumage de feux d’artifice ayant un volume sonore important n’est autorisé que le jour de la fête nationale et la nuit qui suit, ainsi que dans la nuit du nouvel an. Dans tous les autres cas, il est obligatoire de demander une autorisation d’utilisation de feux d’artifice à l’autorité compétente.