Deuxième variante: la colocation

L'alternative à la sous-location est la colocation ou location solidaire. Dans ce modèle également très répandu, tous les colocataires signent un contrat de bail à loyer commun. Tous sont responsables pour les mêmes parts, ont les mêmes droits et devoirs. Cette variante est recommandée pour des colocations de longue durée et claires.

Contrat et dépôt

Que l'on vive en concubinage (couple sans acte de mariage), en partenariat enregistré ou en colocation ne joue aucun rôle. La colocation rend cependant la vie en peu plus compliquée: si la composition de la colocation change, beaucoup de formalités doivent être réglées. Le dépôt de garantie correspondant à un certain nom doit être modifié en conséquence. De nouveaux contrats doivent être négociés et rédigés à chaque fois etc.

Les colocataires doivent toujours agir ensemble face au propriétaire ou également résilier ensemble l'appartement. Si une colocataire veut partir sans l'accord des autres, elle reste par exemple encore responsable.