Dénicher un logement bon marché

C'est dans les grandes agglomérations avant tout que les loyers ont augmenté plus fortement que les salaires, ces dernières années. Il est extrêmement difficile de trouver une offre bon marché. En sachant comment s'y prendre, toutefois, on améliore sensiblement ses chances de succès.

Jürg Zulliger

Qui n'a pas déjà entendu cent et mille fois la merveilleuse histoire de ce superbe appartement dans une ancienne maison, tout au bord de la rivière, dans un endroit de rêve, parfaitement tranquille, avec des voisins agréables et pour couronner le tout à un loyer défiant toute concurrence. Mais il ne faut pas oublier qu'il est très souvent difficile de dénicher ce que de nombreuses personnes aimeraient toutes avoir au même instant. De plus, les locataires de ce genre de joyaux s'estiment si chanceux d'avoir trouvé ce coin de paradis qu'ils n'ont nullement envie de déménager.

Changements en toute discrétion

Avec les logements à louer à bon marché, la situation est généralement celle-ci: bien souvent, il n'y a aucun changement durant des années et même des décennies. Et si d'aventure un logement se libère, la nouvelle se répand dans le voisinage comme une traînée de poudre: Les voisins le racontent à tous les gens qu'ils connaissent qui eux-mêmes en font part à leurs amis et ainsi de suite. En un clin d'oeil, l'appartement de rêve est à nouveau occupé pour une bouchée de pain. Le bailleur n'a nul besoin de lancer de gigantesques campagnes publicitaires et de faire paraître des annonces pour trouver de nouveaux locataires.

Les principes d'une recherche efficace

Il suffit de suivre quelques conseils pour améliorer ses chances de tomber sur une aubaine. On trouve assez souvent des logements vraiment bon marché dans des maisons assez anciennes qui sont louées par des particuliers. De bouche à oreille, avec un peu de patience et un petit peu de chance, on trouve son bonheur. On peut aussi distribuer des prospectus dans le quartier ou essayer de découvrir le nom des propriétaires par l'intermédiaire du registre foncier.

Les coopératives de construction et d'habitation, les fondations ainsi que les logements que possèdent les villes et les communes sont les premières portes auxquelles il faut frapper pour obtenir des propositions avantageuses. Tous ceux qui s'informent à fond sur ce segment locatif en partie subventionné et qui, dans certains cas, remplissent aussi les conditions de revenus, réussiront tôt ou tard. Il est en effet possible de se loger à des prix abordables en Suisse aussi.