Enfin vivre ensemble Conseils pour l'harmonie

La vie commune, comme couple fraîchement amoureux ou dans un appartement partagé avec des étudiants ou des amis, constitue le début d'une nouvelle phase de vie. Tout à coup, il y a deux personnes ou plus vivant ensemble sous un même toit qui doivent d'abord apprendre à cohabiter dans un espace restreint. Mais tout ne se déroule pas toujours sans stress et sans tensions, car chacun a ses tics et ses faiblesses. Cependant, c'est tout à fait normal et humain.  Si vous respectez quelques conseils utiles, vous allez profiter d'une atmosphère harmonieuse et détendue dans votre communauté nouvellement créé.

endlich-zusammenziehen-tipps-fuer-ein-harmonisches-zusammenleben-1.jpg
En ce qui concerne l'aménagement intérieur, chacun doit avoir son mot à dire.

Une question de goût personnel ...

Des meubles de maison de campagne élégants ou un mélange hétéroclite de styles: en ce qui concerne l'aménagement, tout le monde a des idées différentes. Les uns l'aiment moderne et puriste, les autres plus extravagants ou rustique. Il est important que chaque résident ait son mot à dire sur le sujet. Quiconque n'arrive pas à se mettre d'accord sur un dénominateur commun, crée à l'intérieur de l'appartement des différentes «espaces»: des zones communes qui sont aussi neutres que possible, ainsi que des espaces individuels qui peuvent être aménagés selon les goûts personnels de chacun. Il va de soi que chaque résident doit être tolérant et ne pas critiquer le style de la décoration des autres.

Vivre ensemble et rester soi-même

Vivre ensemble dans un appartement ne signifie pas qu'il faut passer chaque seconde libre ensemble. Au contraire, même lors d'une cohabitation, toutes les personnes concernées restent des individus qui ont un droit à un espace privé. Cela signifie également de concéder aux autres des périodes de repos qui ne devraient pas être violées. On peut y arriver soit par des accords clairs ... ou même par des petits et agréables (!) signes sur la porte des pièces utilisées en privé.

endlich-zusammenziehen-tipps-fuer-ein-harmonisches-zusammenleben-2.jpg
Pour éviter tout malentendu, il faudrait créer une répartition des tâches.

La répartition des tâches: un plan de nettoyage n'est pas du tout embêtant

Que ce soit un couple qui travaille ou une communauté résidentielle, la question épineuse des tâches ménagères donne souvent lieu à des conflits. Négliger délibérément la montagne de vaisselle ou de linge n'est pas le seul déclencheur, car lors de la répartition des tâches ménagères, il y a souvent des malentendus. Ces malentendus peuvent être empêchés par une liste de tâches ou de nettoyage clairement définies. Une telle liste permet une répartition équitable des tâches ... et personne ne peut prétendre que «ce n'est pas mon tour» ou que «je n'en savais rien».

Respect et tolérance

Une autre question qui génère des conflits et discussions désagréables, est le manque de respect vis-à-vis d'autrui. Les lève-tôt qui doivent partir bien avant l'aube sont agacés par le noctambule qui regarde la télévision ou écoute de la musique avec un volume sonore bien audible après minuit. Tirer la prise n'est certainement pas la bonne solution. Mais l'appel au respect d'autrui, oui. Si tout le monde est un peu moins égoïste et plus attentionné envers les autres, la coexistence harmonieuse sans problèmes devient possible. On devrait essayer d'ajuster son rythme quotidien autant que possible avec celui des autres lors d'une conversation civilisée.

Le tien et le mien: les bons comptes font les bons amis.

Même avant de vivre ensemble, tout le monde devrait clarifier les aspects financiers. Est-ce que tous les coûts fixes comme le loyer et l'électricité seront partagés? Qui est responsable du paiement de ces factures en temps opportun? Au sein d'une communauté, il peut s'avérer judicieux de diviser le loyer en fonction de la taille des pièces respectives, les coûts des pièces communes telles que la cuisine et la salle de bains, sont partagés équitablement. Pour un couple d'amoureux qui veut vivre ensemble, ce n'est généralement pas possible parce que l'appartement est utilisé par les deux à parts égales. Ici, tous les coûts fixes devraient partagés entre les deux de façon correcte.

Mais qu'en est-il des achats personnels? Du lait au réfrigérateur ou de la barre de chocolat sur la table de la cuisine? En principe, personne ne devrait se servir des stocks d'une autre personne, à moins que cela ait été convenu à l'avance. Les objets personnels ou la nourriture d'autres personnes devraient, en particulier dans une communauté résidentielle, être tabous. Les exceptions peuvent bien sûr confirmer la règle.
Une petite note sur le bol de fruits fraîchement rempli avec le message «Servez-vous!» et un «Smiley» clignant des yeux envoie un message parfaitement clair.