Salaire et frais de logement

Enfin un appartement à soi! Un rêve devient réalité. Mais les frais de logement sont-ils adaptés au budget? Avant de se chercher un logement, il est important de regarder de plus près certains coûts et de se fixer un budget concret. Les assurances, les frais de logement et les impôts constituent souvent la part prépondérante des dépenses. Quelle proportion du salaire le loyer doit-il représenter au maximum afin qu’on ne soit pas obligé de manger des spaghettis toute la fin du mois?

Quel loyer puis-je me permettre?

Pour trouver l’appartement ou le bien immobilier idéal, il est indiqué de se demander quel loyer on peut réellement se permettre. Définir un budget réaliste peut t’éviter plus tard la déception consistant à craquer pour un logement trop cher pour ta bourse.

Une règle empirique veut qu’en Suisse, on ne devrait pas dépenser plus du tiers de son revenu pour ses frais de loyer. Cette règle se référant au revenu brut charges comprises, cette valeur maximale d’un tiers ne devrait être atteinte qu’en l’absence de dettes et en la présence d’un revenu sûr, voire de perspectives de carrière.

Relever un nouveau défi

Première étape: le budget prévisionnel

Ce principe de base est certes une bonne estimation, mais il est malgré tout conseillé d’évaluer les coûts à l’aide d’un budget prévisionnel personnel. Le loyer est certes le poste le plus élevé du budget pour la plupart des ménages, mais il ne faut pas négliger les charges pour autant: une voiture, Billag et les assurances sont souvent plus chères qu’on ne le pense. Il est conseillé de noter l’ensemble de tes recettes et dépenses. Tu trouveras les chiffres dans tes fiches de paie, tes certificats d’assurance ou dans ta dernière déclaration d’impôts. Arrondis les sommes au chiffre supérieur. Cela te permettra de constituer des réserves. Ton budget prévisionnel doit comporter:

  • Salaire net
  • Charges
  • Ménage
  • Santé
  • Frais de transport
  • Loisirs et vacances

Tiens aussi compte des éventuelles pertes de revenus: par exemple, si tu vis avec ton partenaire et que les coûts doivent être supportés par un salaire net pour cause de perte d’emploi, il s’avère utile de choisir un toit coûtant un quart du salaire. C’est ce que recommande Budget-conseil Suisse. Si le loyer est trop élevé par rapport au salaire, on est bien avisé de chercher un nouveau logement ou un nouvel emploi.

lohn-und-wohnkosten-wie-hoch-soll-die-miete-im-verhaeltnis-zum-lohn-sein-1.jpg

Loyer, ménage, impôts: comment calculer mes frais de logement?

Nous allons vite nous rendre compte qu’un bon salaire n’est pas automatiquement synonyme d’importantes réserves financières à disposition. Deux exemples de budgets prévisionnels doivent permettre de mettre en évidence ce qui doit entrer tous les mois dans le calcul des frais de logement en Suisse.

ZH, informaticien et étudiant en école hôtelière (26 ans) à 100%, vit avec sa compagne (26 ans), étudiante et employée à temps partiel dans les RH.

  • Revenus mensuels communs: CHF 8300.– en moyenne
  • Appartement (loyer, charges, assurances): CHF 2650.–
  • Ménage (alimentation, produits de nettoyage, Billag, etc.) CHF 750.–
  • Impôts: CHF 1065.–
  • Communication (téléphone, TV, Internet – Sunrise/Salt, Spotify, Netflix, etc.): CHF 260.–
  • Caisse d’assurance maladie (franchise et quote-part incluses): CHF 1200.–
  • Abonnement transports publics (AG): CHF 435.–
  • Emoluments d’inscription semestrielle: CHF 435.–
  • Dépenses exceptionnelles (dentiste, pilule, cadeaux, loisirs, etc.): CHF 450.–
  • Epargne/vacances: CHF 1000.–
  • Total moyen des dépenses: CHF 8245.– env.

AG, couple avec bébé (9 mois), homme (29 ans) avec emploi à 100% et femme (28 ans) avec emploi à 70%. Tous deux sont employés dans l’éducation.

  • Revenus mensuels communs: CHF 9655.– en moyenne
  • Appartement (loyer, charges, assurances): CHF 2550.–
  • Ménage (alimentation, produits de nettoyage, couches, Billag, etc.) CHF 1000.–
  • Enfant (vêtements, dépenses exceptionnelles, etc.): CHF 100.–
  • Impôts: CHF 1550.–
  • Communication (téléphone, TV, Internet – Swisscom, Spotify, Netflix, etc.): CHF 320.–
  • Caisse d’assurance maladie (franchise et quote-part incluses): CHF 1135.–
  • Voiture: CHF 400.–
  • Dépenses exceptionnelles (dentiste, factures médicales, cadeaux, loisirs, etc.): CHF 600.–
  • Epargne/vacances: CHF 2000.–
  • Total moyen des dépenses: CHF 9655.– env.

Les priorités peuvent bien entendu varier en fonction des personnes. Pour certains, il est plus important d’avoir un appartement spacieux, tandis que d’autres mettront plus d’argent de côté pour leurs vacances. Il est important que le salaire ne couvre pas seulement les frais de logement, mais toutes les dépenses. Pour davantage de sécurité, réfère-toi à la règle des 25%.

Un budget trop faible? Prévois un plan B

Si les frais de logement de l’appartement de tes rêves dépassent ton budget, il est indiqué de te demander si tu peux chercher un ou plusieurs colocataire(s), changer d’emploi ou de ville. Les loyers varient considérablement d’un canton suisse à l’autre. Si tu optes malgré tout pour un logement plus cher, il faut alors veiller à améliorer tes revenus ou éliminer d’autres coûts importants comme la voiture. Tu trouveras dans notre article sur les logements bon marché des conseils pour dénicher un logement bon marché.

Tu as trouvé ton premier toit à toi et es prêt(e) à y emménager? Laisse-toi inspirer par nos conseils sur ce dont on a besoin pour son premier appartement pour garder le contrôle sur ton budget.