Vivre dans la vieillesse - conseil

Certaines personnes déménagent relativement tôt dans une maison de retraite confortable et profitent de la vie, d’autres retardent leur entrée le plus possible. D’une façon ou d’une autre, vous devriez aborder le sujet un jour. Mieux vaut trop tôt que trop tard –qui en sait plus, en profite!

Jürg Zulliger

Si vous effectuez une recherche sur Internet sous «maisons de retraite» et «résidences pour personnes âgées», vous remarquerez rapidement que certaines établissements peuvent être perçues comme des résidences et que tout ce qu’on appelle des résidences ne mérite pas cette désignation. Il est donc utile d’étudier les offres à un stade précoce et de tester l’une ou l’autre dans la pratique.

seniorenresidenz-oder-altersheim-tipps-1.jpg
Les résidences pour personnes âgées proposent maintenant des appartements qui répondent aux normes les plus élevées. Photo © Tertianum Parkresidenz Meilen

Différents modes de vie

Il ne s’agit pas seulement d’une résidence pour personnes âgées ou d’une maison de retraite – on parle de plus en plus souvent aussi de communautés de vie ou de ménages communs, ainsi que de logements accompagnés. Informez-vous à temps. Réfléchissez à ce dont vous avez besoin pour vous sentir à l’aise et évaluez les différentes possibilités. Vous trouverez peut-être une solution inattendue et complètement nouvelle pour vous.

Identifiez vos propres besoins et créez une check-list

Si vous pensez à une résidence pour personnes âgées, vous êtes bien avisé de connaître les faits et réfléchir à vos besoins. Il ne s’agit pas seulement de votre état de santé et de vos possibilités financières, mais de bien plus encore. Par exemple: qu’attendez-vous de votre environnement dans la vieillesse? Préférez-vous la ville ou la campagne? Voulez-vous emporter vos propres meubles et peut-être même vos animaux domestiques? Et est-ce qu’une chambre simple vous suffit-elle ou aimerez-vous habiter dans un appartement confortable? Etablir une liste de contrôle peut vous aider à vous faire une idée précise de ce que vous voulez.

Résidence pour personnes âgées ou maison de retraite: certaines choses ne sont peut-être pas ce qu’elles semblent être à première vue

Que vous soyez à la recherche d’une maison de retraite ou d’une résidence pour personnes âgées, obliez ces termes et découvrez les possibilités dans votre région. D’une part, votre choix dépend naturellement du budget disponible. D’autre part, c’est aussi une question d’exigences personnelles. Enfin et surtout, les logements vacants dans les maisons de retraite et les résidences pour personnes âgées ne sont pas toujours disponibles aux endroits et aux dates quand vous en avez besoin. Surtout en ce qui concerne les maisons de retraite, il vaut la peine de s’inscrire tôt. Vous pouvez reporter l’admission à tout moment. Mais s’il y a urgence, les personnes qui se sont inscrites depuis longtemps trouveront plus rapidement une place. La meilleure chose à faire est de découvrir les établissements existants dans votre région. Il existe des moteurs de recherche qui abordent cette question en détail, et vous donnent des conseils gratuits. Ces derniers vous indiqueront aussi quelle aide vous pouvez obtenir pour rester chez vous le plus longtemps possible.

Les «tarifs locaux» des maisons de retraite

Si vous souhaitez entrer dans une maison de retraite ou de soins, veillez à ce qu’elle figure sur la liste des établissements cantonaux. En effet, le forfait des soins infirmiers n’est, dans le cas contraire, pas pris en charge par l’assurance maladie. Il est essentiel de comparer les services et les prix de plusieurs résidences pour personnes âgées, car ils varient énormément. L’infrastructure diffère aussi. Il existe des maisons de retraite avec ou sans appartements pour personnes âgées et avec ou sans service de soins infirmiers affilié. Dans certains établissements, vous pouvez rester en cas de démence, pas dans d’autres. Aussi des restaurants/cafétérias et coiffeurs ne sont pas disponibles partout. Enfin, les maisons de retraite n’offrent pas toutes les prestations comme les excursions, les après-midis musicaux, la gymnastique, le yoga, les cours de langues, etc. Conseil: de nombreuses maisons de retraite proposent aux personnes âgées de leur commune (de leur canton) des tarifs plus avantageux que ceux qu’ils pratiquent pour les personnes venant d’autres cantons. Renseignez-vous!

Résidences pour personnes âgées: des prix et des services très différents

Les résidences pour personnes âgées peuvent être comparées à des hôtels. Elles proposent généralement un standing élevé, répondent à des besoins personnels, sont confortables à luxueux, mais elles ont un certain prix, qui diffère toutefois fortement. De plus, leur infrastructure varie aussi (avec/sans service de soins, acceptation de la démence oui/non, etc.) Mais en général, l’accent est mis sur les souhaits et les préoccupations personnelles et de nombreux services sont proposés. Pour les personnes qui n’hésitent pas de quitter leur environnement familier et qui recherchent un climat plus clément: les résidences pour personnes âgées au Tessin sont plus abordables que les résidences comparables en Suisse alémanique. À Locarno, par exemple, il y a aussi beaucoup de Suisses alémaniques et d’habitants qui parlent allemand.

Comment vous maîtrisez vos coûts

Qu’il s’agisse d’une maison de retraite ou d’une résidence pour personnes âgées: les frais sont répartis entre une taxe de base pour l’hôtellerie, les soins et une allocation de soins forfaitaire fixée par le canton. Vous devez payer la taxe de base vous-même. En revanche, le forfait de soins est en grande partie pris en charge par le canton et la caisse d’assurance-maladie, pour autant que l’établissement ou le service de soins figurent sur la liste cantonale des établissements de soins. Il n’est pas toujours facile d’interpréter correctement les tarifs, il est donc conseillé de consulter des spécialistes. Ils vérifieront aussi si vous avez droit à des prestations complémentaires. En cas d’urgence, vous avez droit à une place dans une maison de retraite ou une maison de repos publique, si vous ne pouvez pas payer vous-même l’intégralité des frais. Dans ce cas, le bureau d’aide sociale de la commune où vous résidez est le partenaire idéal.

Comparez, visitez, testez!

Vous n’achetez certainement pas de chats en en poche. C’est pourquoi il ne faut pas se fier à des brochures ou à des sites Internet de résidences pour personnes âgées impressionnantes. Visitez les établissements qui vous plaisent vous-même, parlez aux résidents et passez-y quelques jours si cela est possible.

seniorenresidenz-oder-altersheim-tipps-2.jpg
Dans des résidences comme la Gustav Zurich, on ne s’aperçoit même pas au premier coup d’œil qu’elles s’adressent aux seniors. Image © www.gustav-zuerich.ch