Feuilles d’automne et souffleurs de feuilles

Qui est responsable si le facteur glisse et à quel moment le voisin doit-il laisser son souffleur de feuilles de côté?

Les feuilles d’automne ne constituent pas seulement un problème dans ton jardin, elles sont aussi souvent à l’origine de conflits de voisinage et peuvent réellement causer des accidents dans la rue.
Avec nos conseils et un peu de bon sens, tu éviteras à coup sûr la prochaine escalade.
 

Souffleurs de feuilles: ce qu’il faut savoir sur leur utilisation

Lorsqu’il est question d’enlever les feuilles d’automne, le traditionnel râteau à main est un peu dépassé, désormais. De plus en plus souvent, les propriétaires de jardins préfèrent opter pour un souffleur de feuilles à moteur. Si les feuilles des arbres du jardin de ton voisin bouchent la gouttière, les conflits sont assurés. Cependant, les résidents n’ont que peu de recours juridique face à la chute de feuilles provenant de terrains adjacents. La chute des feuilles en automne est tout à fait normale, et devant le législateur, cela ne constitue pas une «immission». Il n’y a donc pas d’autre choix que d’enlever soi-même ce petit tas doré qui signe la fin de l’été. Si la surface à balayer n’est pas trop grande, il est préférable d’utiliser un râteau. Dans les cas extrêmes, le bruit d’un souffleur de feuilles peut mener jusque devant les tribunaux, ce qui demande beaucoup de temps, d’argent et d’avoir les nerfs solides.

Feuilles d’automne et souffleurs de feuilles

Faut-il enlever les feuilles du trottoir?

Si les feuilles restent sur l’asphalte et qu’il commence à pleuvoir, la surface du trottoir devient glissante et peut causer des accidents. L’élimination des feuilles mortes fait partie du devoir d’entretien du propriétaire du terrain. Il est tenu d’enlever les feuilles ainsi que la neige du trottoir devant son domicile. S’il n’enlève pas les feuilles et qu’un accident se produit, il doit alors assumer sa responsabilité en tant que propriétaire. Même si le propriétaire charge un concierge du déblayage, il n’est pas dégagé de sa responsabilité envers la victime de l’accident. Si le concierge n’a pas rempli ses obligations, le propriétaire peut tout de même réclamer des dommages et intérêts à son encontre.

Périodes de repos légales concernant l’utilisation d’appareils bruyants

Un souffleur de feuilles fait bien entendu beaucoup plus de boucan qu’un râteau, mais si le terrain est très étendu, son utilisation fait néanmoins parfaitement sens. En principe, les souffleurs de feuilles ne sont pas interdits pour un usage privé, mais par égard pour les voisins, leur utilisation doit rester limitée. En Suisse, l’ordonnance sur le bruit des machines prévoit un étiquetage obligatoire pour les souffleurs de feuilles, mais sans limite de décibels. Les avis sont divergents concernant les niveaux de bruit tolérables. Cependant, chaque localité a ses périodes de repos légales, lesquelles sont fixées dans les règlements de la police communale. La commune de Spiez sur le lac de Thoune applique par exemple les règles suivantes: dans les zones à usage d’habitation, aucun bruit ne doit être émis entre 22h00 et 06h00 et pendant la pause de midi entre 12h00 et 13h00. Ainsi, l’utilisation à l’extérieur d’engins de construction et d’appareils bruyants tels que des tondeuses à gazon, souffleurs de feuilles, broyeurs et autres est interdite en semaine avant 07h00 et après 20h00, pendant la pause de midi et les dimanches et jours fériés. La situation est quelque peu différente dans la ville de Zurich, où tous les travaux domestiques bruyants effectués à l’aide d’appareils mécaniques à l’intérieur et autour du domicile sont interdits de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 08h00. De manière générale, comme le stipule la plupart des règlements des villages et des villes, tu dois te fier à ton intuition et réduire au maximum les émissions sonores.

Feuilles d’automne et souffleurs de feuilles

Eviter les litiges en faisant plus attention

Les souffleurs de feuilles à moteur peuvent atteindre un niveau sonore allant jusqu’à 120 dB et représentent donc une nuisance sonore considérable. Toutefois, étant donné que l’ordonnance sur la protection contre le bruit relève de la compétence de chaque commune et qu’il n’existe pas de limites uniformes, l’utilisation d’un souffleur de feuilles se fait en quelque sorte selon l’appréciation personnelle de chacun (à l’exception des périodes de repos légales). Ceux qui optent pour des appareils électriques se rendent un grand service à eux-mêmes et à leurs voisins, car le bruit nuit également à leur propre audition à long terme. En outre, beaucoup de petits animaux sont tués, ce qui est tout sauf une bonne chose pour la préservation de la biodiversité et la diversité des espèces.

Vérifie l’étiquetage relatif au bruit lorsque tu achètes un appareil électrique. Toutes les machines dont le niveau sonore est supérieur à 70 dB donnent lieu à des nuisances sonores en fonctionnement maximal. Essaye d’utiliser le moins possible le souffleur de feuilles et respecte les périodes de repos légales. Si les feuilles sont encore humides à cause de la rosée du matin, elles sont particulièrement faciles à souffler. Cela réduit la durée d’utilisation et protège l’environnement de même que ton audition.